Sourde, muette, aveugle : histoire de ma vie d'Helen Keller

Publié le par Selenne

Ce n'est pas sans raison que je m'attelle à partager cette lecture avec vous et certains amis blogueurs en comprendront le sens. À l'heure où le constat en matière d'apprentissage de la lecture et de l'écriture devient de plus en plus alarmant et le "je m'en foutisme" collectif, il est de bon ton (il me semble) de ressortir ce petit bijoux de lecture de derrière les fagots.

 

http://images-booknode.com/book_cover/24/sourde,-muette,-aveugle---histoire-de-ma-vie-24295-250-400.jpg

DESCRIPTION :

Comment Helen Keller, une jeune fille sourde, muette, aveugle, donc privée des sens qui mettent le plus en rapport avec le monde extérieur, parvient-elle, par un effort continu, acharné, à un degré de culture que n'atteignent pas tous les êtres qui ont le privilège de voir, d'entendre, de parler ?

Ces pages reflètent un véritable drame dans les ténèbres. Elles nous font assister à l'éveil, puis au développement progressif de ce qu'il y a de meilleur en l'individu : l'intelligence et le coeur. Deux facteurs y concourent : la volonté tenace du sujet, Helen Keller, et l'amour persévérant de son admirable éducatrice, Ann Sullivan.

 

EDITION :

Nom de l'éditeur : Payot

Année : 2001

Langue : français

 

MON AVIS : 5/5

Ce roman (autobiographique) commence avec un drame. En effet, alors qu'elle n'est encore qu'un bébé, Helen sera frappée par la scarlatine, la laissant sourde et aveugle. Après plusieurs tentatives infructueuses pour lui rendre la vue et complètement désemparés par cette petite fille qui devient de plus en plus sauvage et qui adopte un comportement que l'on peut qualifier d'animalier, les parents d'Helen décident de faire appel à Ann Sullivan, une jeune institutrice spécialisée. Leur rencontre ne se passera pas sans heurt bien sûr, Helen étant habituée à ce que l'on cède à ses violentes crises... Puis au fil des pages on assiste, on grandit, on apprend avec Helen (qui est d'une remarquable intelligence). Elle se fixera un but, être diplômée d'Harvard...

J'ai trouvé sa vie fascinante, poignante. L'écriture est très bien, on ressent parfaitement tous ses ressentis, ses descriptions vous interpellent (n'oublions pas elle est aveugle). J'ai lu ce roman en toute humilité d'un oeil ému et admiratif. J'en suis ressortie pleine d'espoir, quelle leçon de vie !

Publié dans Essais - biographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article