Dracula de Bram Stoker

Publié le par Selenne

http://images-booknode.com/book_cover/46/dracula-45590-250-400.jpg

DESCRIPTION :

Jonathan Harker, jeune clerc de notaire britannique, est envoyé par son étude dans un sinistre château de Transylvanie afin d'y négocier avec un certain comte Dracula l'achat d'une propriété en Angleterre. Il ne tardera pas à découvrir l'effroyable secret de son hôte : cette créature est un mort-vivant, un vampire qui repose dans un cercueil dont il sort la nuit pour étancher sa soif de sang - et le jeune homme devient son prisonnier.

Le comte Dracula part pour l'Angleterre, où il choisit pour première victime Lucy, amie de Mina, la fiancée de Jonathan, avant de s'attaquer à Mina elle-même...

 

EDITION :

Nom de l'éditeur : Lgf

Année : 2009

Langue : français

Collection : Le Livre de Poche

 

MON AVIS : 1/5

Que dire... Je suis extrêmement déçue par ce livre pour diverses raisons.

Premièrement, l'écriture de Bram Stocker sous forme de journal n'était pas judicieuse selon moi. Même si ce fut intéressant de connaître les ressentis de chaque protagonistes, ce style ne sert absolument pas les actions.

Deuxièmement, l'histoire est d'un réel ennui. Il y a très peu d'actions et certaines sont redondantes... Je pense notamment lorsque Van Helsing s'évertue à sauver Lucy grâce aux transfusions de sang et au port d'un collier de fleurs d'ail pendant une petite centaine de pages.

Troisièmement, les personnages sont plats et le sexisme sous-jacent de l'écriture m'a bien agacé. D'un côté les hommes forts, courageux, vaillants et intelligents et de l'autre les pauvres et frêles femmes dont on s'étonne de l'intelligence. Je crois bien que mes yeux auraient pu sortir de leurs orbites en lisant ce passage du docteur Van Helsing : "Tout, dites-vous ? Tous les détails ?... Mais alors, Madame Mina, vous devez avoir une mémoire extraordinaire ! Cela se rencontre rarement chez les jeunes femmes."

Et pour finir, je suis également déçue car Dracula, ce vampire qui a traversé les siècles, aurait méritait plus que quelques malheureuses lignes sur son passé qui ne nous apprennent finalement : rien.

L'oeuvre cinématographique, adaptée de ce livre, de Francis Ford Coppola est nettement meilleure selon moi.

Publié dans Bit Lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article